Publié dans Outils PNL

Attention, laissez passer l’émotion

Les émotions font vibrer l’être humain à une plus ou moins grande intensité. Or, lorsqu’une lourde vague émotive s’échoue sur les rives de nos occupations professionnelles, il devient impératif de se trouver des outils efficaces afin de pouvoir rétablir rapidement l’équilibre nécessaire à notre bon fonctionnement. Ces quelques astuces vous permettront de trouver comment prendre contact avec la source de vos émotions, de leur trouver un sens, mais surtout de leur redonner une place beaucoup plus confortable à l’intérieur de vous.

Découvrir l’intention positive de l’émotion: errière la colère, la frustration, l’angoisse, il existe une intention positive. Prenez quelques minutes pour prendre contact véritablement avec l’émotion qui vous assaille. Que cherche-t-elle à vous transmettre comme message ? Quelle est la ressource qui se trouve derrière l’intensité de l’émotion ? Donnez toute sa place à l’intention positive et ancrez-la en portant la main sur votre cœur ou en joignant le pouce et l’index.

Rien se perd, rien ne se créé: Les émotions peuvent se modifier au gré de la force de nos intentions. Pour ce faire, il ne s’agit pas de simplement substituer une émotion par une autre, mais bien de modifier l’intensité de votre émotion en jouant avec sa composition. Impensable ? Tentez l’expérience suivante : Associez d’abord une couleur, une forme ainsi qu’une dimension à l’image mentale que vous vous faites de cette émotion. Vérifiez ensuite son mouvement, son opacité ainsi que les sons ou les musiques qui pourraient lui être associés. Finalement, devenez le magicien de votre émotion en altérant vous-mêmes les détails pour changer sa force d’impact. Par exemple, transformez le grand cercle bleu ondulant en petit carré rouge fixe. Jouez ainsi jusqu’à ce que l’image de votre émotion vous paraisse tout à fait confortable, voire même attrayante.

Écrire pour mieux se dire: Nul besoin d’avoir de grands talents de romanciers ou de poètes pour laisser libre cours au torrent d’émotions qui nous empêche de poursuivre notre travail en toute quiétude. Ainsi, prenez une feuille de papier et griffonnez-y des mots éparses, de longs paragraphes ou de courtes phrases qui auront pour but de nommer l’émotion, de lui donner un sens. Définissez-la avec le plus détails possible de manière à en dissiper l’impact négatif. Si vous le souhaitez, une fois l’exercice terminé, chiffonnez le papier et jetez-le à la corbeille. Si par contre, vous préférez consigner vos écrits dans un cahier à titre de ressources ou de preuves pour vous-mêmes, n’hésitez surtout pas à le faire. Écrire pour mieux se dire ne prend que quelques minutes et vous aidera à retrouver tout votre calme.

Publicités

Auteur :

Agente de communication freelance, Journaliste 2.0, www.julievigneault.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s