Publié dans Pensée du jour

Triste fleur

fleurs_de_la_supplication

Je n’ai point d’orgueil. Je te quémande. Je te supplies.  Je t’exhorte de rallumer ce qui fit jadis ma lumière.

Et puis, il semble que je n’ai point de dignité non plus puisque déjà mes genoux brûlent sous le poids de mes prières.

Je me déshydrate. Je me fane. Je me flétrie. Ton indulgence sera ma rosée. Ton empathie mon ondée. Ton pardon la resurrection de mes orages.

 

Publicités

Auteur :

Agente de communication freelance, Journaliste 2.0, www.julievigneault.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s